1.4.1 L’accompagnement Ethique

mercredi 28 mai 2014

L’accompagnement doit permettre aux acteurs locaux de penser, d’élaborer, de mettre en œuvre et d’évaluer leur projet éducatif « enfance jeunesse » dans un objectif qualitatif et quantitatif.

Cette démarche ne doit donc pas se substituer aux initiatives et aux compétences locales, mais créer une dynamique pour que les acteurs puissent se former, identifier leur rôle et leur place dans le projet de territoire.

Les accompagnateurs ne s’engageront pas dans cette démarche de soutien s’il n’y a pas de relais locaux (élu et professionnel) et d’intention de constituer un collectif (objectif à part entière du diagnostic).

Le rôle de l’accompagnateur doit être clairement identifié. Ainsi ce rôle sera annoncé et négocié dans la construction de la démarche avec les acteurs locaux.

  • L’accompagnateur n’est pas le responsable de l’action sur le terrain
  • L’accompagnateur à un rôle de :
  • * conseiller méthodologique
  • * formateur des acteurs
  • * animateur dans la mise en réseau
  • * coordinateur de la réflexion
  • * médiateur
  • L’accompagnateur a davantage un rôle de conseiller quand localement un professionnel a les compétences pour animer le collectif et la démarche du projet.
  • L’accompagnateur peut animer le collectif et la démarche de projet en l’absence de compétences suffisantes sur le territoire.
  • L’accompagnateur aide et forme le relais local et le collectif
  • L’accompagnateur a un rôle d’observateur
  • L’accompagnateur n’a pas le rôle d’animation dans le déroulement des actions.

Un accompagnement ne se conçoit que dans la durée.

 


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 50875

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Démarche qualité au service des politiques enfance/jeunesse  Suivre la vie du site 1.4 L’accompagnement   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License