La Ligue de l'Enseignement du Calvados
enfants plage asnelles

:: accès réservé

Histoire

La Ligue de l’enseignement, un mouvement d’éducation populaire

La Ligue de l’enseignement est créée en 1866.

La Ligue de l’enseignement en quelques dates :

Jean Macé, fondateur de la Ligue de l'enseignement 25 octobre 1866 : Jean Macé, journaliste républicain et professeur, lance dans le journal l’Opinion nationale un appel au rassemblement de tous ceux qui désirent contribuer à l’enseignement du peuple. Il considère que, pour garantir la démocratie, « l’éducation au suffrage universel » est indispensable et souhaite à cette fin créer une Ligue de l’enseignement. Le sergent de ville Larmier, le cheminot Mamy et le tailleur de pierre Petit sont les premiers à rallier ce projet. Jean Macé annonce la création officielle de la Ligue de l’enseignement le 15 Novembre 1866, laquelle réunit un an plus tard plus de 5000 membres à une époque où n’existe encore aucune force politique ou syndicale organisée.

1872 : La République a été proclamée en 1870. La pétition pour une « instruction gratuite, obligatoire et laïque » qu’a lancée la Ligue un an auparavant est une réussite : 1,3 millions de signatures sont déposées à l’Assemblée Nationale. Aristocrates et grands propriétaires réagissent et constituent une contre-Ligue interdisant l’embauche de gens capables de lire.

1881-1882 : Le vote des lois scolaires (16 juin 1881 : l’école devient gratuite, 28 mars 1882 : l’école devient obligatoire et laïque), oeuvre de Jules Ferry, alors ministre de l’Instruction Publique, instaure véritablement l’école publique. Jules Ferry

1894 : Avec l’aide des républicains, la Ligue développe les oeuvres post et périscolaires sur l’ensemble du territoire. Des conférenciers parcourent la France pour expliquer le rôle de l’éducation (60000 conférences cette année là). Par sa composition, la Ligue devient une véritable école de cadres des républicains. Jean Macé meurt.

1er juillet 1901 : Les républicains votent la loi sur les associations, à laquelle la Ligue a pris une part importante.

Décembre 1905 : La loi instaurant la séparation de l’Eglise et de l’Etat est votée sous l’impulsion d’Aristide Briand et de Jean Jaurès. Aristide Briand

1925 : Dans certains départements des associations laïques locales se regroupent en fédérations contre l’avis de l’organisation nationale. La Ligue modifie alors son organisation et prend le sous-titre de « Confédération Générale des Oeuvres Laïques scolaires, postscolaires, d’éducation et de solidarités sociales. »

1926 : La Ligue décide finalement de créer une fédération par département. La fédération du Calvados est crée en 1927.

1928-1939 : Dans une période où les activités de loisirs se développent, tout particulièrement avec le Front Populaire, la Ligue décide de regrouper les activités de chaque secteur. Elle crée alors des unions spécialisées :

  • l’Ufolep pour les activités sportives en 1928,
  • l’Ufolea pour l’éducation artistique et l’Ufocel pour le cinéma en 1933,
  • l’Usep pour les activités sportives développées dans le primaire en 1939 ; A la veille de la seconde guerre mondiale, la Ligue est une puissante organisation reconnue d’utilité publique depuis un décret de 1930. C’est aussi un groupe de pression politique et idéologique de la gauche anticléricale.

Avril 1942 : Le gouvernement de Vichy dissout la Ligue et confisque son patrimoine. La Ligue entre alors dans la clandestinité. Dès 1943, elle est reconstituée à Alger pour être représentée auprès du gouvernement provisoire.

19 juillet 1944 : La Ligue est agrée par le Gouvernement provisoire.

1947 : La Ligue et le Syndicat national des instituteurs (SNI) créent la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE). Le ministère de l’Education nationale confie à la Ligue l’organisation d’une collecte pour le financement des activités autour de l’école. C’est la première édition de la Quinzaine de l’école publique.

Décembre 1959  : La loi Debré qui accorde des subventions aux établissements privés est votée pour une durée de 10 ans. Une pétition contre cette loi recueille 11 millions de signatures. Mais la loi est mise en oeuvre.

1966 : La Ligue se restructure pour privilégier l’action concrète dans le domaine des loisirs éducatifs et modifie ses statuts. Elle fête ses cent ans d’existence.

1968 : Dans la foulée du mouvement de contestation général de mai 68, la notion d’animation socioculturelle va remplacer celle d’éducation populaire. Le mythe de l’école libératrice est ébranlé. L’animation socioculturelle devient alors le moyen de la transformation sociale.

1977 : Beaucoup de responsables associatifs prennent des fonctions électives lors des municipales et de plus en plus de collectivités locales gèrent des activités jusqu’alors organisées par les associations. Pourtant la vie associative locale continue de se développer car la pratique des loisirs des Français augmente en même temps que leur pouvoir d’achat.

1981 : La gauche arrive au pouvoir. La Ligue veut concrétiser son projet de regrouper loisirs, sport, formation professionnelle, culture, communication au sein d’un grand service public de l’éducation permanente. Mais ces secteurs sont devenus l’affaire d’appareils spécialisés et il n’en sera rien. Le projet du gouvernement de constituer un service public unifié et laïque de l’Education nationale se heurte à une large opposition de l’opinion public.

1989 : La Ligue se prononce à l’unanimité pour une laïcité qui conjugue citoyenneté et solidarité dans une véritable démocratie.

1992 : La Ligue veut « réveiller la citoyenneté » et redéfinit son action autour de trois priorités : éducation, solidarité, citoyenneté.

16 janvier 1994 : A l’appel de plus de cent organisations, l’opinion manifeste en masse son opposition à la suppression de la disposition de la loi Falloux.

1999 : Avec le soutien du ministère de l’Education nationale, la Ligue organise la première édition du Salon de l’éducation.

2000 : La ligue poursuit son combat pour l’école de tous et lance un appel, « L’école que nous voulons : appel à s’unir pour débattre et agir ».


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Creative Commons License | SPIP | Mentions
© 2008 - Ligue de l'Enseignement du Calvados -